Prises de vur de la Maison-Atelier de Daubigny
Charles-François DAUBIGNY
Français
English
Un  Artiste reconnu


 


 
 

En 1846, vient au monde leur deuxième entant Charles-Pierre. Il sera surnommé Karl.
 
En 1848, Charles-François reçoit une médaille de deuxième classe pour l’une de ses toiles exposées au Salon. Les médailles de première classe reviennent à Corot et Delacroix.
 
Puis il reçoit sa première commande de l’Etat : une eau-forte. Quelques années plus tard, en 1852, alors qu’il est de plus en plus remarqué au Salon, l’Etat lui achète deux toiles. L’une d’entre elles, « La Moisson », se trouve désormais au Musée d’Orsay.
 
Charles-François Daubigny fait alors fortuitement connaissance de Corot, qu’il ne connaissait que par son œuvre, et l’entente est immédiate bien que ce dernier soit de près de vingt années son aîné.
 
En 1853 Charles-François et Marie-Sophie on leur troisième enfant,  Bernard.
 
Récompensé par de nombreux prix et médailles Charles-François voit son œuvre de plus en  plus appréciée. Mais elle est aussi contestée par certains critiques qui la trouvent trop approximative.
 
 
 
Page 4/8
Page mise à jour le 8 mars 2011

Copyright 2011-2017 : La Maison-Atelier de Daubigny - 61 rue DAUBIGNY - 95430 Auvers-sur-Oise